Le thon rouge en voie de disparition

11 mars 2010 par Sylvain  
Catégorie Actualité

Alors que les restaurants japonais n’ont jamais été autant en vogue, et que les recettes à base de thon rouge se déclinent de toutes les sortes, on constate que les ressources halieutiques de cette espèce n’ont jamais semblé aussi basses.

En effet, les quotas de pêche alloués au pêcheurs méditerranéens, français notamment, ne sont pas respectés. S’agissant d’une activité ancestrale et très lucrative qui concerne les pêcheurs de plusieurs pays: France, Espagne, Malte, Chypre et l’Italie, il est difficile de freiner la pêche de cette espèce. A noter qu’une procédure d’infraction a été entamée par l’UE à l’encontre de la France…. « Il y a de plus en plus de preuves qui montrent que la pêche au thon rouge en méditerranée échappe à tout contrôle » a déclaré le WWF.
A l’heure ou de plus en plus d’espèces s’avèrent menacées par l’homme, on constate que non content de menacer cette espèce, les thonailleurs utilisent des filets qui peuvent occasionner un danger pour les cétacés en Méditerranée.
De plus, alors qu’il suffirait de boycotter la consommation de cette espèce, en refusant d’en commander au restaurant, ou chez son poissonnier, et/ou en lui préférant le thon rouge albacore pêché en eaux tropicales, beaucoup se désintéressent de cette situation, et préfèrent, comme toujours, fermer les yeux et se dire que cela concerne les autres…

Le parlement européen s’est prononcé ce mardi 9 Février en faveur de l’interdiction totale de la pêche du thon rouge. Il espère de ce fait, peser sur la décision finale qui sera prise au Qatar ce mois-ci. Cependant, pour beaucoup, et notamment la France, il faudrait attendre Octobre 2010 pour statuer à propos de cette polémique, afin que les scientifiques puissent évaluer correctement les quantités de thon rouge restant en Méditerranée. En attendant, la pêche continue…