Fraises espagnoles : danger écologique

25 mai 2009 par Sylvain  
Catégorie Informations produits écologiques

Elles sont sur les étalages de toutes les grandes et moyennes surfaces, depuis le mois de janvier. Les fraises espagnoles, celles qui sont moins chères que les autres. Celles qui se vendent par paquet de 500 grammes. Celles qui sont un danger écologique.

L’association WWF a mené son étude. 95 % des fraises espagnoles sont produites sur un terrain de 5000 hectares qui se situe au parc national de Donana – une zone humide inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Autant dire que l’environnement est lourdement menacé. Les producteurs y utilisent massivement des produits chimiques, cultivent leurs fraises sur sable ou sous plastique, consomment beaucoup trop d’eau pour l’irrigation. Et comme ils se sont donné le mot, les sols sont sur-occupés et en toute illégalité.

Traçabilité inexistante

WWF crie au scandale. Et pour cause, l’association estime qu’une centaine d’hectares empiètent sur des espaces protégés. Dans leur rapport, on lit que « les cultures de fraises largement irrigués par des forages, dont 50% sont non déclarés, ont réduit de moitié les apports d’eau douce dans le marais ».

Et pourquoi ça ne serait pas pire encore ? Selon les chiffres des douanes et d’Interfel, 25 % des fraises espagnoles sont à destination du marché français. Erreur : la France en importe 71%. Soit 46% dont on ne sait absolument rien, ni sur leur production, ni sur l’usage de pesticides, ni sur leur existence légale, ni sur leur impact environnemental,. Des fraises qui finiront dans les assiettes de consommateurs naïfs.

Attention ! les producteurs délocalisent maintenant au Maroc, où la production est encore moins chère, et surtout moins contrôlée. La fraise made in Maroc et made in Espagne, un vrai danger pour votre santé.

A regarder pour mieux vous informer : Mardi 26 mai prochain à 20h35, France 5 propose un documentaire consacré à ce fléau, “La rancon de la fraise”.